Le site des administrateurs systèmes sous Mac OS X
  Avec la taille des clés USB modernes, la bande passante des pigeons voyageurs est devenue très correcte.



Accueil du site > Dossiers > Gérer votre parc de machines et de logiciels
Gérer votre parc de machines et de logiciels


GLPI : Gestionnaire Libre de Parc Informatique jeudi 15 novembre 2007, par Jayce Piel

GLPI est un formidable outil libre et gratuit pour gérer son parc informatique, de la gestion de l’inventaires des ordinateurs, logiciels, écrans, imprimantes et autres à la gestion des incidents en passant par le calcul des coûts etc… Cet article va vous présenter GLPI et vous indiquer comment l’installer sur un Mac OS X et/ou un Mac OS X Server.


Présentation de GLPI

Vous pouvez trouver des informations sur GLPI en allant sur leur site. La version présentée ici est l’actuelle version stable : la 0.68.3-2.

GLPI est un outil permettant de gérer son parc informatique :

  • inventaire, gestion et suivi des ressources informatiques (ordinateurs, écrans, imprimantes, etc…),
  • gestion et suivi des consommables,
  • gestion et suivi des licences de logiciels,
  • base de connaissances,
  • gestion des réservation,
  • gestion et suivi des incidents via un helpdesk.

Il permet également de s’interfacer avec OCS Inventory NG pour automatiser l’inventaire et le télédéploiement.

Installation

Activation de PHP

La première chose à faire est d’activer PHP. Sous Mac OS X Server, cela se fait dans Server Admin, dans la partie Web, onglet Modules. Il faut vérifier que PHP4 est coché.

Activer PHP avec Mac OS X Server

Sous Mac OS X Client (10.4 et précédents), il faut, en revanche, éditer le fichier /etc/httpd/httpd.conf, enlever le # au début des lignes #LoadModule php4_module ....... et #AddModule mod_php4.c.

Sous Mac OS X Client 10.5, le fichier à éditer est /etc/apache2/httpd.conf, et le # est à enlever au début de la ligne #LoadModule php5_module .......

Installation / activation de MySQL

Sous Mac OS X Server, il suffit de démarrer MySQL par le gestionnaire MySQL, après avoir éventuellement donné un mot de passe.

Sous Mac OS X Client, il faut télécharger le package MySQL et installer les deux paquets disponibles dans l’image disque (l’un correspond à mysql, l’autre à un StartupItem pour qu’il se lance automatiquement au démarrage). Enfin, vous pouvez copier le fichier MySQL.prefPane dans le dossier /Library/PreferencePanes/ (/Bibliothèque/PreferencePanes en français). Ceci vous permettra de démarrer le serveur MySQL par un simple clic. Un dernier point, pour simplifier la communication avec les autres services, tapez la ligne suivant dans le terminal : sudo ln -s /tmp /var/mysql

Sous Mac OS X Client 10.5, il vous faudra recompiler à partir des sources, puisqu’il n’existe pas encore de package précompilé pour Leopard. Une fois compilé et configuré mysql, il peut être utile de faire le lien symbolique suivant (ou de configurer mysql à la compilation pour qu’il mette son fichier socket où vous le souhaitez) : sudo ln -s /tmp /var/mysql

Installation de PHPMyAdmin

Bien que ce ne soit absolument pas nécessaire, PHPMyAdmin est « indispensable » (fortement recommandé) pour gérer ses bases MySQL. Pour l’installer, c’est simple, il suffit de télécharger l’archive (au format zip ou gzip), de la décompresser et de renommer le dossier résultant en phpmyadmin. Il faut ensuite déplacer ce dossier à la racine de votre site web [1].

Je vous conseille vivement d’aller voir la page Installer et configurer PHPMyAdmin qui explique comment configurer phpmyadmin pour gérer les différents type de configuration de mysql.

Vous pouvez, comme dans Installation d’un serveur Mail et Web, créer un utilisateur mysql spécifique pour glpi pour éviter que ce soit l’utilisateur root qui soit utilisé par glpi. Ce n’est pas une nécessité, mais, personnellement, j’aime bien compartimenter. Vous pouvez le faire facilement avec PHPMyAdmin.

Installation de GLPI

Il faut maintenant télécharger l’archive et la décompresser. Déplacez alors le dossier glpi à la racine de votre site web. Il faut ensuite vérifier que PHP ait les droits en écriture sur les répertoires glpi/files et glpi/config. Pour celà, il faut changer le groupe des fichiers de glpi à www et autoriser le groupe à écrire sur ces deux répertoires :

cd /Library/WebServer/Documents
sudo chgrp -R www glpi
sudo chmod -R 775 glpi/files glpi/config

Enfin, connectez vous à GLPI en vous rendant à l’adresse http://votre.serveur.domaine/glpi et suivez les différentes étapes :

  • Choix de la langue,
  • Choix d’une installation ou d’une mise à jour,
  • Test de l’environnement ; en cas de problème, les explications sont assez claires et il suffit de faire ce qui est indiqué,
  • Configuration de la connexion au serveur MySQL ; Rentrer localhost comme serveur, puis le login et le mot de passe de l’utilisateur mysql que vous souhaiter utiliser,
  • Création de la base de donnée (glpi laisse également la possibilité de choisir une base existante si tel est le cas),
  • Fin de l’installation et connexion à glpi.

Si, pour une raison ou pour une autre, vous souhaitez relancer les différentes étapes de l’installation, il suffit d’effacer le fichier glpi/config/config_db.php et de se reconnecter à l’adresse de glpi (http://votre.serveur.domaine/glpi).

Utilisation de GLPI

Vous allez pouvoir maintenant utiliser GLPI pour tout un tas de choses… ou pour presque rien, selon vos envies. L’idée de base de GLPI est centrée sur la gestion de l’inventaire, mais on peut également l’utiliser uniquement en outil de gestion du support technique.

La première chose à faire est de regarder les différents utilisateurs créés par défaut. Pour cela, allez dans le menu Administration=>Utilisateurs. Modifiez alors l’utilisateur super-admin en cours pour y mettre vos informations personnelles et changer le mot de passe.

Vous trouverez de nombreux documents pour vous aider dans l’utilisation de GLPI sur le Wiki des utilisateurs ou dans l’aide en ligne de GLPI disponible en cliquant sur l’icône en forme de bouée de sauvetage. Aide en ligne de GLPI

Utilisation de la base Open Directory comme base d’utilisateurs

Si vous ne souhaitez pas recréer tous les utilisateurs alors que vous avez un serveur OpenDirectory activé, GLPI sait faire la liaison avec un serveur LDAP. Il pourra ainsi récupérer les informations utilisateur directement depuis le serveur.

Pour cela, il faut aller dans le menu Administration=>Configuration, puis cliquer sur « Authentifications externes ». On arrive alors sur une page permettant de configurer les différents types d’authentification externe. Ce qui nous intéresse est la partie centrale, en rapport avec LDAP. Configuration de l'authentification par OpenDirectory

Vous mettrez alors l’adresse de votre serveur OD en tant que hôte LDAP, et 389 comme port. Comme Basedn, il faudra rentrer le « Search base » défini dans vos préférences OpenDirectory précédé de « cn=users, ». Cela pourrait être, par exemple, cn=users,dc=mosx,dc=org (attention, pas d’espace après ou avant les virgules).

Ensuite, les seuls champs à vérifier sont :

  • Champ de login : uid ,
  • Nom de famille : sn ,
  • Prénom : givenname .

Validez et allez dans le menu Administration=>Utilisateurs.

Vous pouvez alors ajouter des utilisateurs en cliquant sur « …Depuis une source externe ». Les informations du compte ne seront rapatriées (ou mises à jour) que lors des connexions de l’utilisateur à GLPI. Il n’est cependant pas nécessaire de créer à la main les utilisateurs puisque si un utilisateur n’est pas créé dans glpi quand il essaie de se connecter, il sera importé automatiquement depuis la base LDAP.

Attention : Si vos utilisateurs ont plusieurs noms courts définis dans la base OD, il est impératif de toujours utiliser le premier nom court dans GLPI. L’utilisation des autres noms court pose problème à GLPI qui authentifie bien l’utilisateur, mais sans le reconnaitre vraiment puisqu’il se base sur le premier nom court uniquement.

Quelques photos d’écran

On peut faire des recherches poussées dans la liste des équipements.

Liste des ordinateurs

Vous pouvez choisir, pour chaque type d’élément (ordinateur, imprimante, périphérique…) les colonnes à afficher dans la liste, et leur ordre.

Personnalisation de l'affichage

Vous pouvez créer des profils en fonction des groupes d’utilisateur. Les administrateurs pourront, par exemple, avoir accès à une interface complète de GLPI.

Définition de l'interface : centre de contrôle

Les utilisateurs de base n’auront accès eux qu’à l’interface de création/suivi des tickets par exemple.

Définition de l'interface : HelpDesk

De nombreuses options sont disponibles à l’utilisateur à la création d’un ticket par le HelpDesk.

Création d'un ticket

Il existe de nombreuses options de recherche ou de tri dans la liste des tickets pour faciliter leurs traitements.

Liste des tickets

On peut suivre l’état d’avancement d’un ticket où sont affichés les commentaires ajoutés par l’utilisateur, ou par la personne en charge du ticket.

Suivi et modification d'un ticket

Enfin, voici, en cadeau, un tutoriel que j’ai rédigé pour mes utilisateurs pour qu’ils apprennent à utiliser GLPI pour faire leur demande.

PDF - 996.9 ko
Tutoriel pour les utilisateurs de base

[1] /Library/WebServer/Documents/ par défaut


[ Haut ] Enregistrer au format PDF

Creative Commons License

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.




Recommandez ce site à un ami :

Votre Prénom : E-mail de votre ami :

Valid XHTML 1.0 Transitional

FORUM DE L'ARTICLE :



13 Messages de forum
Gérer votre parc de machines et de logiciels

22 novembre 2007 00:02, par Jayce Piel
À noter que l’utilisateur admin de base s’appelle glpi et que son mot de passe est indentique (glpi).
Gérer votre parc de machines et de logiciels

11 décembre 2007 23:51, par kryskal

Nous utilisons GLPI+OCS depuis 1 an. En premier lieu, ça répondait à nos attentes de gestion de demandes d’intervention (helpdesk). Aujourd’hui nous gérons, les contrats de maintenance, les logiciels. En fait, nous calquons notre façon de travailler à ITIL : incidents, problèmes, RFC, etc… Et GLPI est super dans ce cadre.

Notre environnement bureautique est sous Apple (MacMini, MacBook Pro). Pour ne pas poser trop de soucis à nos utilisateurs, notre GLPI a un look « connexion MacOS X Tiger » avec le fond bleu et les fenêtres alu. Je pourrais montrer quelques vues pour avoir un aperçu du rendu pour ceux qui le demandent.


Gérer votre parc de machines et de logiciels

17 octobre 2008 16:03, par gege3
On pourrait avoir un Tuto pour installer OCS sur OSX ?
Gérer votre parc de machines et de logiciels

20 octobre 2008 00:06, par kryskal
La seule difficulté est d’installer les modules Perl pour pouvoir compiler (compilateur dans les tools supplémentaires du DVD d’install de Leopard). Une fois cette installation Perl terminée, il suffit de suivre le setup. Le pré requis est bien sûr d’avoir mis en place un mysql (il y a tout sur le site de mysql, y compris les tools qui sont très pratiques). Bonne install. Si ça ne se passe pas bien, ne pas hésiter à demander de nouveau… !
Gérer votre parc de machines et de logiciels

28 octobre 2008 23:40, par gege3
Bonjour Un problème étrange, l’install GLPi s’est tres bien passée mais je me fais jeter au login « Utilisateur inconnu » j’ai bien créé avec phpMAdmin un nouvel utilisateur qui a tous les droits sur la base GLPi, je me fais aussi jeter avec l’utilisateur root …qu’est ce qui peut clocher ?
Gérer votre parc de machines et de logiciels

29 octobre 2008 08:04, par kryskal
Bonjour, comme dit lors de l’installation (si tout s’est bien passé), pour se connecter à GLPI, utiliser le login glpi/glpi (pour des droits d’admin) ou post-only/post-only (pour un accès Help-Desk). La création des utilisateurs GLPI se fait au niveau de l’application, pas en tant qu’utilisateur MySQL. Ensuite, on peut décider d’avoir des utilisateurs locaux ou des utilisateurs LDAP, en connexion direct avec l’annuaire de l’entreprise. Est-ce plus clair ?
Gérer votre parc de machines et de logiciels

29 octobre 2008 16:46, par Jayce Piel
La création des utilisateurs GLPI se fait dans GLPI et non dans PHPMyAdmin… Comme le dit kryskal et comme je crois l’avoir dit dans l’article, il faut tout d’abord se connecter avec l’utilisateur glpi et ensuite créer d’autres comptes…
Gérer votre parc de machines et de logiciels

29 octobre 2008 16:44, par Jayce Piel

Ce serait pas mal, effectivement, d’avoir un aperçu… Mais ce qui serait encore mieux, ce serait un petit tutoriel pour expliquer comment on peut personnaliser son interface (si c’est pas trop fastidieux)…

J’avoue que je n’ai pas regardé ce côté là… Ce n’est pas trop galère ce changement de look lors de mises à jour de GLPI ?


Gérer votre parc de machines et de logiciels

29 octobre 2008 22:33, par kryskal
Il est vrai que tous les gouts sont dans la nature et s’offre à la subjectivité de chacun. Pour ma part, je considère que le plus gros défaut de glpi est le choix des couleurs du template…. Ces couleurs sont très ….. comment le dire poliment… de saison (de métropole) ! ;o) Ce qui est, en soit, un détail pour ce genre d’outil, mise à part l’interface helpdesk. C’est d’ailleurs pour cette raison que le « look » choisi chez nous dans l’ancienne version était très … mac, et pour la nouvelle version, nous avons revu le choix des couleurs, mais la connotation Apple reste très présente. Ca correspond quand même à l’environnement de travail de nos utilisateurs. Si vous voulez des copies d’écran, indiquez-le moi (et surtout comment les joindre au message). Pour la personnalisation de l’interface, je n’ai fait qu’éditer le fichier styles.css (dossier css) et ajouter mes images perso (dans pics).
Gérer votre parc de machines et de logiciels

30 octobre 2008 08:34, par Jayce Piel

Pour les photos d’écran, tu peux me les envoyer par mail directement (jayce mosx.org), je les rajouterai à l’article en disant que c’est un exemple possible de personnalisation en modifiant le .css…

Merci d’avance.


Gérer votre parc de machines et de logiciels

2 mars 2009 12:34, par moncopaindugarry

Bonjour, j’ai un g5 ppc sous 10.5.6 serveur sur lequel est installé glpi (0.71.3) : Sur la machine j’ai : php526 mysql5045 Apache229

Ma problématique que je parviens pas a résoudre est d’installer un module php qui est à priori le module php-ldap pour que je puisse mettre en place une génération automatique de tickets à l’envoi de messages sur une adresse donnée. Je n’y parviens pas et ne sais où trouver le module en question après pas mal de recherches sur le net. La liaison ldap sur mon annuaire fonctionne parfaitement mais dès que je vais sur le menu config pour paramétrer la source d’authentification j’ai les messages suivants : L’extension IMAP de votre parseur PHP n’est pas installée

Impossible d’utiliser IMAP/POP comme source de connexion externe

Idem quand je vais sur le menu : Passerelles Mails

Si quelqu’un a réussi a faire fonctionner ces deux paramètres sous osx server 10.5.6 je suis preneur.

Merci par-avance.


Gérer votre parc de machines et de logiciels

2 mars 2009 17:51, par Jayce Piel
Ne serait-ce pas plutôt le module php-imap dont tu as besoin ? Le module ldap marche puisque l’authentification marche, et les erreurs sont des erreurs IMAP… Si c’est ça, une recherche sur php imap leopard sur google renvoie plein de solutions.
Gérer votre parc de machines et de logiciels

25 juin 2009 11:05, par jmd78

Bonjour,

Avez-vous des problèmes avec la fonction Rechercher de la Base de connaissances. Merci d’avance de votre réponse.

Cordialement,

Jean-Marc Dourdoigne